Gâteaux et desserts

Pastéis de Nata

Pastéis de Nata

Hello tout le monde 🙂

Ça faisait un peu plus d’un mois que je n’avais pas posté de recette (un peu de repos après un décembre bien chargé), donc pour la première recette de 2017, je voulais vous poster mon premier coup de cœur de l’année ♥

J’en avais tellement entendu parler, mais n’ayant jamais goûté, je n’avais pas sur quoi me baser pour tester une recette cette spécialité Portugaise « Pastéis de Nata ». Mais récemment, une petite épicerie portugaise a ouvert près de chez moi (à Saint-Gilles), et surprise: Ils font des Pastéis maison!

Une fois goûtés, on ne peut plus s’arrêter d’en manger (même si il le faut bien, ces petites merveilles ne sont pas très diététiques :p ). Mais j’avais donc une idée du goût et la texture que ça a , je me suis empressée de les tester chez moi. Bon, je sais que ceux que j’ai goûtés ne sont pas pareil que ceux des célèbres pâtisseries Portugaises, mais n’ayant jamais mis les pieds au Portugal, j’ai bien aimé les seuls que j’ai pu goûter ici à Bruxelles.

Ces petits gâteaux feuilletés croustillants garnis d’une sorte de flan crémeux, ont des moules faits spécialement pour eux, mais comme je ne les ai pas, j’ai utilisé des moules qui leur ressemblent un peu mais qui sont un peu plus petits.

Pastéis de Nata

Pour la recette, ayant fait le tour du web pour trouver LA recette (blogs, vidéos, magasines, et dans les deux langues française et portugaise [merci à Google traduction] ), j’ai opté pour la recette de la pâte de « La cuisine de Bernard » (et je ne le regrette pas ♥), et une crème que j’ai « bricolé » en comparant une dizaines de recettes. Je n’ai pas utilisé celle de Bernard car je suis de celles qui n’aime pas les recettes avec beaucoup de jaunes d’œufs uniquement ou de blancs uniquement, surtout quand c’est en grande quantité (je n’aime pas être obligée de réaliser encore le lendemain ou le jour même une autre recette afin de ne pas gaspiller les restes). Mais un jour inshallah je referai la recette de crème de Bernard.

Pour ce qui est de la pâte, Bernard conseille d’utiliser, non pas du beurre, mais de la matière grasse de cuisson, que l’on trouve dans les grandes surfaces sous forme de bloc rectangulaire de 500 ou 1000 g. Pour ma part, j’ai utilisé la Vita d’Or du Lidl et le résultat était superbe! On en trouve aussi chez Carrefour, Colruyt,…, Il ne faut juste pas prendre celle « anti-éclaboussures » ou « anti-projections », car elle sont hyper dures et ne s’étalent pas mais se brisent plutôt .

Pastéis de Nata

Mon avis sur cette recette: La pâte feuilletée de Bernard est à tomber! Je n’ai jamais été aussi fière de mon feuilletage (et j’en ai fait des pâtes feuilletées!), mais celle-ci est vraiment extra ♥ regardez bien sur les photos. En ce qui est de la crème, je crois que, comme mon four n’est pas très puissant, j’ai dû prolonger le temps de cuisson afin que la pâte soit bien cuite et que la crème soit dorée, mais je pense que que celle-ci n’a trop supporté la sur-cuisson. En résumé, j’ai bien aimé l’ensemble, c’était très bon, mais pas aussi bons que ceux de l’épicerie voisine je trouve. Si je n’avais pas goûté les leurs, j’aurais été très satisfaite de mes Pastéis.

Bon, trêve de bavardage, passons au choses sérieuses.

 

Pour environ 24 Pastéis de Nata (avec les vrais moules à Pastéis):

1- Les ingrédients:

  • Pour la pâte: 300 g de farine
  • 140 ml d’eau
  • 190 g de matière grasse de cuisson, à température ambiante

Remarque: J’ai utilisé la moitié de la pâte feuilletée et j’ai congelé le reste (en boudin bien filmé), vu qu’on n’est que 2 à la maison. Donc les proportions de la crème ci-dessous sont pour la moitié de la pâte. Pensez à doubler les mesures si vous souhaitez utiliser toute la pâte et obtenir 24 Pastéis.

  • Pour la crème: 30 g de farine
  • 280 ml de lait demi-écrémé
  • 180 g de sucre
  • 130 ml  d’eau
  • Une pincée de sel
  • Un morceau de pelure de citron jaune
  • 1 petit bâton de cannelle
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 3 jaunes d’œufs
  • 1 œuf entier

 

2- La préparation:

Pour la pâte: (pour ma part, je l’ai réalisée la veille)

Dans un grand bol, mélanger la farine et l’eau et pétrir 5 à 10 minutes (à la main ou au robot) jusqu’à ce qu’on obtienne une belle boule de pâte lisse.

Filmer et laisser reposer au frais une bonne heure.

Après ce temps, fariner la boule de pâte et le plan de travail, puis l’étaler en rectangle deux fois plus long que large, sur une épaisseur de 5 mm environ.

Étaler la matière grasse en un carré au centre de la pâte (comme sur la photo), de façon à ce qu’on obtienne un carré lorsqu’on repli les bords sur la matière grasse. Si celle-ci est bien à température ambiante, il sera très facile de l’étaler sur une couche uniforme.

img_6790

Replier les cotés de la pâte sur la matière grasse et bien souder les bords (au centre et sur les cotés).

Étaler la pâte en un long rectangle 3 fois plus long que large. (J’aime bien cette partie, la pâte et la matière grasses sont très agréables à étaler). Fariner encore un peu le plan de travail si nécessaire.

Faire un tour simple (plier la pâte en 3).

Tourner la pâte de 90° de façon à avoir les jointures face à nous, puis étaler de nouveau en un rectangle 3 fois plus long que large. Refaire un autre tour simple.

Tourner la pâte de 90° et étaler encore une fois en un grand rectangle, sur environ 3mm, mais cette fois, il faut essayer de le faire un peu plus large.

img_6797

Se mouiller légèrement les mains puis les passer sur toute la surface de la pâte afin de l’humidifier (pas la tremper!).

Prendre un papier essuie-tout et essuyer toute la surface afin de retirer tout le surplus d’eau. Le but est d’humidifier la pâte afin qu’elle colle entre elle. Avec peu ou trop d’eau, la pâte de collera pas.

img_6798

Commencer à enrouler la pâte, du coté le plus long, en serrant bien afin qu’il n’y ait pas d’air. Il faut y aller délicatement, petit à petit jusqu’à former un long boudin.

Couper les 2 extrémités pour un résultat bien net, puis couper le boudin en 2 (ou 3) car il est long. On peut déjà apercevoir le joli feuilletage ♥.

wp-image-866556794jpg.jpg
Prendre une feuille de papier film, et la badigeonner d’un peu de matière grasse de cuisson fondue, puis poser dessus un boudin et bien l’emballer. Le but et d’éviter de l’assécher.

Faire de même avec le deuxième boudin, puis les placer au frais. Une fois la pâte bien, froide, on pourra mieux la découper.

img_6805

 

Pour la crème:

Dans une casserole, mettre le sucre, le sel, la pelure de citron, la cannelle, la vanille et l’eau, puis porter à ébullition.img_6809

Monter la température à 105°C (environ 5 minutes à gros bouillon).

img_6814-0

Dans une autre casserole, verser la farine, puis ajouter petit à petit le lait en fouettant bien pour ne pas avoir de grumeaux (comme pour une béchamel), puis porter sur feu doux, toujours en fouettant, jusqu’à la première ébullition. On obtient une crème un peu épaisse.

Ajouter directement dessus le sirop de sucre encore chaud, tout en mélangeant (juste pour incorporer le tout. Ne pas trop mélanger). Laisser tiédir une trentaine de minutes.

img_6818

Dans un petit bol, battre les jaunes et l’œuf entier, puis les ajouter à la préparation précédente (tiédie). Mélanger au fouet afin d’homogénéiser le tout, sans trop mélanger non plus.

img_6829

Garder la crème de côté, à température ambiante, le temps de préparer les moules.

Sortir la pâte du frigo, ôter le film alimentaire et couper en morceaux d’environ 1.5 cm.

Graisser légèrement les moules à Pastéis de Nata, puis y placer les morceaux de pâte à plat.

Avec le pouce, étaler la pâte en faisant remonter petit à petit la pâte sur les bords, en tournant le moule à chaque fois, jusqu’à ce que la pâte remonte jusqu’en haut. On voit bien aussi le feuilletage ♥.

Répéter l’opération avec  le reste des moules.

Placer les moules sur une plaque puis les garnir de crème presque jusqu’en haut.

Placer au four préchauffé à 240°C. Pour le temps de cuisson, Bernard les fait cuire entre 10 et 15 minutes. Pour ce qui est de mon four, et comme il n’est pas top top, j’ai dû les cuire plus longtemps, mais je crois que la crème a trop cuit pour ma part (même si elle n’avait pas trop doré). Donc si vous avez un bon four, normalement vous aurez de beaux pastéis bien dorés après 15 minutes de cuisson environ.

A la sortie du four, la crème aura bien gonflée, mais elle va retomber en refroidissant, et le dessus des Pastéis deviendra plus brillant.

img_6833

Laisser tiédir (ou refroidir) avant de nature, ou saupoudrés de sucre glace ou de cannelle.

Bonne dégustation!

Pastéis de Nata

Pastéis de Nata

Djoudjou ♥

 

portugal, pastéis, sucréfacile, gâteaux, pâte feuilletéecrème, cannelle, citron,

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pastéis de Nata »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s